Lecture: Comprendre la douance par Kim Nunès & Julie Rivard

by - septembre 22, 2019

Cette semaine, j'ai lu le livre: Comprendre la douance par Kim Nunès et Julie Rivard. Un livre où on démystifie les doués ou communément appelés les enfants à haut potentiel. Un excellent livre avec des bons conseils, suggestions, repères, ressources et bien plus.



Avant de vous parler un peu plus de ma lecture du livre Comprendre la douance par Kim Nunès et Julie Rivard, j'aimerais m'expliquer sur une dynamique particulière que nous vivons en ce moment, donc ce livre est arrivé au bon moment. J'ai reçu le livre en copie de presse.


Depuis la fin de la maternelle (et probablement avant), Daphné n'écoute pas le professeur, ne sors pas ses livres lorsque le professeur le demande et elle commence souvent après les autres, mais réussit à finir avant ou en même temps que les autres.

Elle a de la difficulté avec ses interactions sociales et elle a de la difficulté à gérer sa colère... et récemment tout ça, s'est transformé en stress, au point de faire des pipi aux lits à toutes les nuits depuis 2 semaines. L'école est à peine commencer et je vois à chaque jour une fillette pas heureuse d'aller à l'école. Ça compter les nombreuses crises matin, midi, soir au sujet de l'école...

Ça me brise le coeur, je l'envoie, parce que je veux qu'elle interagisse avec d'autres enfants... mais j'ai des mots dans l'agenda à chaque jour. J'ai tenté de parler à son enseignante, mon conjoint Simon également, mais j'ai l'impression qu'elle pense que Daphné a un TDAH, car les TDAH c'est tellement facile à diagnostiquer, plus que peut-être autre chose et pense qu'on ne veut pas admettre que Daphné a un problème. Daphné a effectivement un problème et nous sommes en démarche pour régler les problèmes en questions. Les colères, on les avaient en parti réglé par le Karaté (on a arrêté un petit moment... nous reprendrons sous peu). Ce n'était pas parfait, mais ça aidait beaucoup.


Daphné est locasse, elle s'exprime très bien, elle parlait très bien avant 2 ans. Daphné adore comprendre le monde qui l'entoure, l'histoire, lire (oui elle a commencé à lire et elle lit de plus en plus franc), compte jusqu'à 1000 (je n'ai pas ajouté un zéro de trop), capable de faire des simples additions, soustractions et multiplications, aime faire du code sur code.org (des activités à caractère mathématique qui montre la programmation graduellement et il y a une section pour les 4 à 8 ans et 8 ans à 12 ans) et j'en passe. Ça sonne comme une petite fille hyper éveillée. Cette semaine j'ai deux rendez-vous pour mieux comprendre ma fille... Parce que bien qu'elle soit super géniale, qu'elle tente de fiter dans le maudit moule que l'école veut lui imposer et ça ne marche pas. Elle a beau jouer au Barbie et aimer les Shopkins comme toutes les fillettes de son âge, mais il y a quelque chose qui ne marche pas lorsqu'on est au niveau académique traditionnel.  La seule fois qu'elle a trouvé son compte et qu'elle nous parlait d'école, c'est lors du spectacle de la fin d'année, où ils ont monté un spectacle. Daphné le répétait matin et soir, connaissant tous les textes des amis. C'était impressionnant.


Ça fait quelques mois, un bon 6 mois pour être franche et après qu'une maman d'un enfant doué m'a fait part que peut-être que Daphné faisait parti de cette catégorie. Sans compter que les gens sont tellement fascinés de voir Daphné parler si clairement. J'avais lu quelques articles et l'attitude générale de Daphné tend vers ça. Est-ce que je peux affirmer que c'est ça? Non... Je n'ai pas encore le diagnostic avec un bout de papier qui va me permettre de donner l'heure juste à l'école, ensuite faire un plan d'intervention ou changer d'école.


Entre vous et moi, cette année, je ne suis pas full impressionnée par l'école de ma fille. La secrétaire qui a de la difficulté à structurer un courriel (il me semble que ce n'est pas compliqué écrire de telle à heure à telle heure aura lieu le truc X et à partir de telle heure le truc Y ou encore veuillez vous rendre au gymnase en cas de pluie pour les activités), la nouvelle directrice... une attitude hautaine et une genre de Kim Kardashian caucasienne... Il me semble qu'une robe moulante tu gardes ça pour un Cocktail, non?  Et la communication avec l'enseignante.. je vais me passer de commentaire... Sans compter qu'on a l'agenda que le 12 septembre... Donc vous comprendrez mon amertume envers l'école cette année et on est qu'au 22 septembre... #lanneevaetrelongue !

Je vous dirais que tout ses événements affectes de façons négatives mes entreprises, mon blogue (J'avais un plain de 90 jours que j'ai dû modifier), la dynamique familiale et mes nuits (je fais souvent de l'insomnie ces temps-ci). Je me pose beaucoup de questions, je fais beaucoup de recherches et j'essaie de tout faire.


Désolé pour cette longue mise en contexte, mais j'avais besoin de ventiler sur le sujet. Donc, comme je disais le livre Comprendre la douance de Kim Nunès et Julie Rivard est arrivé vraiment à temps dans ma vie avant que je me prenne d'avantage la tête avec l'école. J'ai lu le livre en l'espace de deux heures mardi dernier et franchement je l'ai relu durant le week-end pour prendre des notes. Ce temps de lecture m'a réellement fait du bien.J'y ai appris plein de choses et même eu accès à des test en ligne non pour diagnostiquer, mais analyser des comportements et faire le point.



En lisant Comprendre la douance, on se rend compte que la douance est tellement peu reconnu au Québec et que les enfants haut-potentiels sont souvent mis de côté ou diagnostiqué par l'école comme étant des enfants à problème.



Pourquoi des enfants à problème? Parce que généralement ce sont des enfants plus angoissés et sensibles, ils  ne sont pas toujours des premiers de classe parce que des fois, le moule fait pas. Le livre répond à plusieurs questionnement dont le plus primordial: Que faire, comme parent ou enseignant, pour les aider à accepter leur différence et à développer pleinement tous les aspects de leur personnalité? Toutes deux enseignantes, Kim Nunès et Julie Rivard vous aideront à mieux comprendre la douance et ses défis grâce à des conseils d'experts, des témoignages de parents, ainsi que des trucs et des astuces à essayer en classe ou à la maison.


Nous en avons essayé quelques uns, surtout pour la gestion de la colère et des crises. C'est certain que ça se développe au fil du temps, toutefois, c'est vraiment agréable d'avoir un livre avec autant de ressources, conseils et témoignages. Il y a même des belles suggestions de livre à lire pour les enfants.


Le livre est publié par les Éditions de L'homme et contient 256 pages qui se lisent très bien. Le prix de détail: 27,95$

You May Also Like

0 commentaires

L'article le plus populaire

Souper en amoureux: Tartare signé sushi à la maison

Se retrouver à l'occasion en amoureux, même si ce n'est qu'à la maison une fois les enfants couchés et de souper plus tard, ça ...

💖💖💖Suivez-moi sur Instagram💖💖💖

Publicités