Attention au clash de genre et culture : Le Yoga Metal


 Bonjour les radieux et les radieuses!
Je suis une fanatique de heavy metal et de yoga. Nouvelle tendance : le yoga sur de la musique Metal! Et je dis pourquoi pas? J’en entends déjà HURLER et Sacrer, peut-être même cracher leur café en lisant que de mixer le Yoga et le Metal que c’est une bonne chose. Oui c’est une bonne chose. D’abord, saviez-vous que les musiciens Heavy Metal, Death Metal, Power Metal, Scream Metal, etc. ont pour la plus part une formation classique et que le metal est composé à peu près de la même façon que la musique classique. Pour apprécier le métal, il faut apprécier la musique, la mélodie et sa composition. Le metal c’est vraiment plus complexe qu’on le croit. Prenons par exemple Thirteen Autumn and a Widow de Cradle of Filth (c’était ma pièce préférée lorsque j’étais ado), il y a une escalade, ça commence lentement et ça augmente pour ensuite revenir vers le calme, il n’y a pas que des guits électriques, du drum et de la basse, non il y a du piano et du violon. Je m’imagine parfaitement faire mon yoga sur cette pièce, parce que pour moi c’est une pièce qui me recentre sur mon focus, qui me rend aussi nostalgique et qui me permet de passer à autre chose. Plusieurs musiciens et chanteurs metal sont de grands adeptes du Yoga. Je pense justement à Zakk Wilde qui révélait qu’il préférait le Yoga à un solide « HangOver »! En passant, Zakk Wilde avec son groupe Black Label Society ont une superbe pièce nommée In this River, une chanson hommage à son copain feu Dime Bag Barrell qui serait parfaite pour pratiquer le Yoga. Il y a tellement de pièce métal que vous ne pouvez pas juger par la pièce ou deux que vous avez écouté dans votre vie. Il y a tellement de genre et de sous genre qu’on peut devenir facilement perdu.



 

Le yoga fait partie de la culture Indienne. En Amérique du Nord, on l’adapte à toutes les sauces. La musique en Inde n’est probablement celle qu’on connaît lors des séances de Yoga auxquels nous avons habitudes : musique classique, bruit de relaxation, chute d’eau etc. C’est normale que des cultures et sous culture veulent l’adopter à leur goût. Le metal ce n’est pas juste une style musical, ça vient souvent avec un style de vie, un mode de pensée, etc. Le style de vie des personnes aimant le métal est super varié. Pensez à mon article sur le monde Metal devient Vegan, eh bien c’est la preuve que le metal n’est pas juste drogue, sex and Rock’n’Roll. Certains pensent également à l’environnement, à la société, aux animaux, etc. Il y en a même qui s’implique dans des causes tel que la Peta. Alors vouloir son Yoga Metal et pouvoir trouver une classe de Yoga Metal près de chez soi, je dis oui. Si jamais une école de la région de Montréal débute une session, faites-moi signe, je veux réellement essayer l’expérience. En attendant, je vais me créer une playlist sur songaza Yoga Metal pour pratiquer mon Yoga! À quand le zumba metal?

 

En passant, depuis que Mini Radieuse est dans mon ventre qu’elle écoute du metal et Rockaby Baby fait d’excellent cover pour les tout-petits comme ceux de Metallica. Initier les enfants en très bas âges à la musique classique et au metal leur permet d’aimer plus d’un style musical et d’élargir leur connaissance culturelle et en matière de culture générale. Ça me fait penser au film School of Rock avec Jack Black qui s’improvise prof, au final, en leur montrant le Rock, il leur a montré une part de culture générale, une part de management, une part d’organisation et même de la débrouillardise, à être créatif et à apprécier et voir autre chose que à ce qu’ils sont habitués de voir chaque jour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

256ac29aaaf48017dfade4bb46ddee8432aeaa5a57d768b6bd
Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-