Pression sociale de l'allaitement: Je suis une mauvaise mère!

Bonjour les radieux et les radieuses!
J'avais tellement envie d'écrire un article sur la pression sociale de l'allaitement! Alors le voici!

Je voulais allaiter, mais  Bébé veut rien savoir... en plus avec la pré-éclampsie et la césarienne mon corps a eu beaucoup de difficulter à produire du lait et je dois prendre une médication afin d'aider à la production!







Je me suis rendue compte que si tu n'allaites pas c'est rendu tabou et l'allaitement, la grosse tendance!
Une des premières questions de l'infirmière avant l'accouchement avec avez-vous pris des cours prénataux... avez-vous l'intention d'allaiter?

Durant mon séjour à l'hôpital, les infirmières sont passés une par heure à me tâter les seins et essayer différentes positions... résultat Bébé Radieuse hurlait parce qu'elle était mécontente et se sentait certainement forcée.  Les premiers 24h, après ma césarienne c'était pire, je ne fournissais que quelques gouttes de lait et mon conjoint, Stephane a dû la nourrir au "finger feed" pendant environ 36h pour que je puisse prendre des forces. Je suis devenue à bout de nerfs et en me dire que j'étais une mauvaise mère à cause de la pression de l'hôpital face au lait maternelle et à l'allaitement. Et ça créée une belle tension entre Stephane et moi. Lorsqu'une infirmière nommée Julie de la pouponnière (Bébé était à la pouponnière en raison de son petit poids, pas d'incubateur, mais sous observation...), elle s'est assis calmement et elle nous a dit qu'elle avait remarqué une tension entre mon conjoint et moi et l'allaitement... J'ai littéralement fondue en larme! Mon souhait d'allaiter semblait être voué à l'échec. Je lui ai dit que si je ne le faisais pas, les gens allaient penser de moi que j'étais une mauvaise mère parce qu'on sait tous combien le lait maternel est meilleur pour la santé de Bébé. Julie a été la seule à comprendre ce que je vivais et qui a dit qu'avec la pré-éclampsie, un syndrôme de HELP et une césarienne, il était normal que mon corps soit au ralentis. On a revisé les techniques, elle a remarqué que Bébé avait une petite bouche pour mon mamelon. J'avais les bonnes techniques, mais avec une petite bouche, un manque de productions laiteuse c'est certain que ce serait difficile. Suite à notre discussion avec Julie, Stephane et moi avons décidé que j'exprimerais au tire-lait mon lait et qu'on verrait la suite des choses. J'ai appelé ma mère pour m'acheter un tire-lait électrique (J'en avais acheté un mais manuel... j'avais l'intention de l'utiliser occasionnellement) et des téterelles. Ça pris du temps, mais j'ai fini par y arriver!

Mardi je reçois l'appel du CLSC pour me visiter et voir comment je me débrouille avec Bébé! Zéro courtoisie et la grande question était si j'allatais... et lorsque j'ai dit non mais que j'exprimais mon lait, son ton de voix à changer et elle s'est mis à insister que l'allaitement  c'est important! J'avais envie de lui répondre... JE LUI DONNE MON LAIT MATERNELLE PAREIL, DU MOINS LA QUANTITÉ QUE JE PEUX PRODUIRE POUR LE MOMENT... Je suis restée polie et j'ai pris un rendez-vous avec une infirmière qui viendrait à la maison... Étrangement ma première montée laiteuse est arrivée quelques heures plus tard!

Hier matin, une radieuse nommée Diane est venu me visiter. Quelle belle visite et rassurante! Mère de 3 enfants, elle aussi a eu quelques soucis avec l'allaitement et m'a confié qu'une de ses amies avait tellement honte d'avoir choisi de ne pas avoir allaité qu'elle en avait jamais parlé à personne tellement que c'est rendu un tabou.

Hier après-midi, j'ai reçu la gentille et belle Laurence, du CLSC Longueuil-Ouest (SUPER INFIRMIÈRE SI JAMAIS VOUS L'AVEZ, je l'ai adoré) qui m'a confirmé que Bébé était en sécurité malgré que les rénos sont loin d'être terminé et à reviser avec moi techniques d'allaitement et m'a donné d'excellents conseils!

Je dois apprendre à décompresser, faire mes activités au lieu de rester enfermé dans la chambre avec la petite  toute la journée... (ouais je suis hyper maman poule) et prendre du temps pour moi. C'est pour ça que ce matin, je profite de son dodo et de la présence de Mamie pour écrire un article ou deux. Celui-là me tenait beaucoup à coeur, car je suis certaines que plusieurs d'entre

Petit trucs qui fonctionnent bien pour celles qui vivraient une situation similaire à la mienne.

Premièrement relaxer... ne laissez pas les infirmières jugées de ce que vous pouvez faire ou non. Chaque corps est différent. Allez y étape par étape... Ce n'est que la 3eme journée que j'ai commencé à produire du lait et un petit 7,5 ml. Aujourd'hui j'en produis 100 par 3h... et des fois un petit peu plus. L'important c'est de stimuler et si vous avez un tire-lait profitez-en.

Dites-vous qu'en plus si vous tirez votre lait maternel et l'offrez au biberon, papa sera bien content de lui donner un biberon et se sentira d'avantage impliquer. Si vous verriez Stephane lorsqu'il donne à Bébé Radieuse un boire... IL EST SUPER HEUREUX! Il lui chante des berceuses et lui dit sans arrêts qu'elle est belle et que c'est sa princesse! (ah les papas)

Si j'avais à me ré-équiper dès le début pour l'allaitement, j'irais tout de suite avec la marque Medela:



Le tire-lait va super bien ce qui me permet d'exprimer de bonne dose... En plus les téterelle ça facilite l'allaitement.

N'oubliez pas de prendre 71 grammes de protéines dans votre alimentation et de continuer les vitamines Materna!

Voilà!

Bébé Radieuse semble-t-elle heureuse?

   
Moi et ma petite à 5 jours de vie!

Moi et Bébé Radieuse à 8 jours de vie :)


Oui... Alors c'est là l'important!


À bientôt!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

256ac29aaaf48017dfade4bb46ddee8432aeaa5a57d768b6bd
Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-