Cette douleur chronique qui me gâche la vie!

Bonjour les radieux et les radieuses!
Habituellement je marche pour aller au bureau de poste, l'épicerie, la banque etc! Mes déplacements prennent 40-45 minutes aller-retour, mais là avec ma douleur chronique, dû à De la névralgie, je ne peux pas me déplacer à ma guise!


J'ai longuement hésité avant de publier cet article, mais c'est Étolane du blog Vol de mots et Chronique de douleur qui m'a donné le courage de vous en parler de ce calvaire que je vis chaque jour. Cette semaine c'est la semaine Québécoise de la douleur chronique et j'en vie depuis mon accouchement. Au début je croyais que c'était simplement ma cicatrice qui tirait en peu... rien de grave... je suis retournée travailler pour voir des gens (ça faisait depuis avril que j'étais confinée à la maison, isolée et voir des gens c'étaient rare...)! Les médecins m'avaient donné le ok, ma cicatrice de césarienne était plus que parfaite. Puis après un mois mon retour au travail, j'ai commencé à avoir très mal... C'était par période, j'avais l'impression que ça déchirait par l'intérieur! Je me suis rendue à l'hôpital! Sur le coup, on m'a diagnostiqué une infection et on m'a prescrits des antibiotiques qui au final m'ont rendu malade et j'avais toujours mal! Je suis retournée à l'hôpital, on m'a ré-évalué et le diagnostic à été différents! 10 jours d'arrêt de travail, un rendez-vous chez un spécialiste et on me diagnostique une névralgie pudendale ou bien pelvienne! Ça fait 1 mois que je ne travail plus et qu'on m'a arrêté de travailler... Et pire, on m'a déclaré invalide!

Je ne suis pas capable de rester en place, car je suis relativement hyperactive et là ce qu'on me dit c'est: tu ne peux pas rester dans la même position mais tu ne peux pas non plus marcher trop longtemps... Et probablement que je vais devoir faire un deuil de ma carrière en esthétique (maquillage)! C'est dure! Tout ça parce que je suis dans l'incapacité de pouvoir rester trop longtemps debout! C'est une réorientation que je vais devoir faire... Tout ça parce que j'ai fait le choix de vivre et exiger d'urgence une césarienne parce que la pré-éclampsie gagnait du terrain et s'était transformé en syndrôme de HELLP soit un peu avant l'éclampsie qui peut être tdès dangereux voir mourir ou le bébé meurt! 

Les médecins m'ont dit que bientôt... Car ça n'ira pas en s'améliorant malgré la médication et les antidouleurs j'aurai besoin d'une canne pour marcher... Je viens d'avoir 27 ans! Je suis supposée être capable de marcher pour aller au bureau de poste, la banque, faire mes courses, pouvoir jouer avec ma fille sans souffrir ou encore faire des choses que j'aime (genre aller maquiller) et être 3 jours à souffrir! Aller faire l'épicerie c'est devenue ÉPUISANT! Ça semble simple, mais c'est loin de l'être parce qu'après une sortie à l'épicerie c'est de la douleur que je ressens!

Je suis contente d'avoir des supers compagnies qui organisent les prochains concours (et ceux en cours) sur mon blog et les postent pour moi, car pour moi, pour le moment c'est vraiment impossible de me déplacer...

Voilà! C'est comme ça que je vis depuis les deux derniers mois... Vous me croiseriez sur la rue et je vous dirais comme tout le monde que ça va bien, mais c'est pas toujours le cas! 

Depuis 3h ce matin je suis debout, réveillée par la douleur!

Ma cicatrice de césarienne m'a laissé une cicatrice un douloureux souvenir... Celui de la douleur chronique!

À bientôt!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Publicités

Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-