La gêne des Parabens (oups Parabènes)

Bonjour les radieux et les radieuses!
Je vous ai préparé un petit texte sur les parabènes et leurs effets sur nous, être humain. Je vous invite à le lire, vous comprendrez peut-être également ce sont quoi les vrais enjeux et danger des parabènes sur notre corps.

Un parabens c’est quoi?


Le fameux parabène est la sorcières des cosmétiques du 21eme siècle.

Sans blague, il s’agit d’un agent de conservations utiliser pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques dans les cosmétiques, les médicaments et les aliments. Mais de quoi sont composés les parabènes? En fait les parabènes utilisés dans les cosmétiques sont des parabènes de synthèse. Synthèse égale chimique et l’inocuité des parabènes de synthèses n’ont pas été testés. On a été les cobayes pendant plusieurs années en se disant que c’était peut-être la meilleure solution pour conerver les cosmétiques entre autre…

Notre corps produits du parabène de façon naturelle. On voit également l’existance des parabènes naturels dans certains aliments tels que la mûre, l'orge, la fraise, le cassis, la vanille, la carotte ou l'oignon, des aliments préparés à partir de plante (jus de raisin, autres jus, vinaigre de vin...) et certains fromages. On les trouve également dans les produits fabriqués par les abeilles (propolis, gelée royale...).

Si on en retrouve partout c’est quoi le problème?


En 2010, l'utilisation de parabènes porte à controverse en raison de leur capacité à activer les récepteurs de l’hormone féminine par excellence l’œstrogènes, induisant une possible action sur la fertilité ansi que des tumeurs œstrogéno-dépendantes, comme le cancer du sein, des ovaires et même de l’Utérus. En mai 2011, le gouvernement français a adopté une proposition de loi interdisant l'utilisation du parabène en France… Ici au Québec, en 2009, l’Université Mc Gill en collaboration avec le département d’obstétrique et de gynécologie de l’Hopital Ste-Justine ont fait une recherche en demandant à des mères de nommer toutes les produits cosmétiques utilisé à la maison, car les parabènes pourrait également influencer le sexe de l’enfant en pleine grossesse.

Qu’est-ce qui a amené à nous poser des questions?


Pour y répondre, je vais vous faire un petit copier-coller de ce que j'ai lu sur le web, ainsi que le lien approprié d'où est tiré ce texte...


« Du fait de leur emploi comme conservateur dans plusieurs produits cosmétiques et pharmaceutiques, l'être humain est régulièrement exposé aux parabènes. Leur utilisation dans plus de 13 000 formules cosmétiques, ainsi que leur capacité à pénétrer à travers la peau posent la question de leur toxicité.

D'après l'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), les parabènes sont généralement bien tolérés dans les médicaments, donc par voir orale. L'association de méthylparaben et de propylparaben (qui permet de diminuer les doses respectives des deux composés) est la plus souvent utilisée.
Des études récentes montrent cependant que les parabènes sont capables d'établir des liaisons avec les récepteurs aux œstrogènes. Cependant, la réponse provoquée par les parabènes serait de 100 000 à 1 million de fois plus faible que la réponse physiologique au 17β-œstradiol8. Cette caractéristique conduit à deux risques : une baisse de la fertilité pour l'homme, et une promotion de tumeursœstrogéno-dépendantes.
Des études aux résultats contradictoires ayant été publiées concernant l'effet sur la fertilité et le potentiel cancérigène, des recherches sont toujours en cours en 2010 pour déterminer un risque avéré dans l'utilisation médicamenteuse des parabènes, et des seuils de toxicité8. Le débat scientifique à propos de leur toxicité et de leurs effets cancérigènes pousse l'Assemblée Nationale à voter leur interdiction le 3 mai 2011.

D’après le groupe scientifique sur les additifs alimentaires, les arômes, les auxiliaires technologiques et les matériaux en contact avec les aliments (groupe scientifique AFC) :
« Plusieurs parabènes ont montré une activité œstrogénique in vitro. Cependant, aucune activité œstrogène n'a pu être détectée in vivo pour le méthyl parabène, l'éthyl parabène et le propyl parabène au cours d'essais utérotrophiques classiques sur la base d'administrations, per os ou sous-cutanée, de fortes doses à des souris et des rats. Un effet utérotrophe in vivo a été observé après l'injection sous-cutanée de butyl parabène ou d'isobutyl parabène, qui ne sont pas utilisés comme additifs alimentaires. Le métabolite commun des parabènes, l'acide p-hydroxybenzoïque, a été considéré comme non-œstrogénique.
— EFSA1 »

L’AFSSAPS a ainsi indiqué le 29 septembre 2005 que : « La commission de cosmétologie s’est prononcée favorablement à la poursuite de l’utilisation, aux conditions prévues par la réglementation actuelle, de quatre des cinq parabènes les plus couramment utilisés (méthyl, éthyl, propyl et butyl parabènes). »

Exposition au Soleil


Des études indiquent que le méthylparabène, appliqué sur la peau à une concentration telle qu'on le trouve dans les produits cosmétiques, accélère le vieillissement cutané et augmente les dommages subis par l'ADN si la peau est exposée au Soleil. » Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parab%C3%A8ne

Et maintenant qu’est-ce qu’on fait?


« Une alternative aux parabènes


En raison des nombreux doutes qui planent quant à l’innocuité des conservateurs en cosmétique, le nouvel enjeu est de formuler « sans conservateur ». Les conservateurs apparaissent pourtant comme indispensables à la protection des cosmétiques, étant donné qu'ils servent à éviter le développement de bactéries et de champignons qui se développent plus facilement dans un milieu aqueux. Un laboratoire s’est donc intéressé au principe de la stérilisation UHT du lait pour l’appliquer aux cosmétiques. Utilisé au quotidien pour le lait, ce procédé consiste à chauffer le produit à très haute température puis de le refroidir immédiatement pour éviter l’apparition de bactéries. Cette méthode permet d’éviter de recourir aux conservateurs.
Depuis la fin des années 1970, une autre méthode a permis au laboratoire Beiersdorf d'enlever les conservateurs de la crème Nivea bleue : la crème est toujours une émulsion d'eau dans l'huile mais la taille des gouttes d'eau dispersées dans l'huile a été réduite. De cette façon, les germes et les bactéries qui ont besoin d'eau pour leur développement sont cernés d'huile et arrêtent de se multiplier par manque d'eau14.
La vitamine E est de plus en plus utilisée dans les cosmétiques de type huile dans eau (savon liquide, gel douche, crème de soin), comme conservateur grâce à son action antioxydante, pouvant être associée, avec de l'extrait de pépin de pamplemousse, pour la partie aqueuse de ces émulsions.
Enfin, notons que certaines huiles essentielles naturelles sont déjà utilisées comme agents conservateurs. Celles-ci peuvent également poser des problèmes (notamment d'allergies) mais les risques pour la santé sont moins grands qu'avec les conservateurs synthétiques. »

 Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parab%C3%A8ne

Voilà je crois que ça résume pas mal tout.
J'espère que vous avez apprécié et que vous en connaissez un peu plus sur le sujet. Mes sources ne viennent pas toute de Wikipédia pour l'étude fait par l'Université Mc Gill de Montréal, elle vient du documentaire Sauver sa peau et également de l'études disponible sur le site de Mc Gill.

Vous pouvez lire les études fait par Mc Gill en cliquant sur les liens suivants:
-http://oss.mcgill.ca/everyday/bcancer.pdf
-http://www.cbc.ca/marketplace/2011/lousylabels/ingredients.html

Documentaire Sauver sa peau:
-http://www.vivavision.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=112%3Asauver-sa-peau&catid=15%3Aterminees&Itemid=24&lang=fr

À bientôt!

2 commentaires:

  1. En Belgique j'utilisais une des gammes de produit pour cheveux de Garnier (parmi les Ultra Doux), sans paraben, mais je ne l'ai pas retrouvée ici à Montréal, c'est bien dommage, je pense que moins l'on s'applique de choses peu naturelles, mieux on se porte

    RépondreEffacer
  2. Très instructif ! Voilà de quoi nous éclairer et de faire le tri de tout ce qu'on peut entendre.

    RépondreEffacer

Publicités

Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-