Choisir un parfum… art et science par Erik Michaud

Bonjour les radieux et les radieuses...

Voici en exclusivité pour etreradieuse.com:

Choisir un parfum… art et science 
Par 
Erik Michaud



Combien de femmes ai-je conseillées dans le choix d’un parfum? J’avoue avoir perdu le compte, mais ma moyenne est très satisfaisante d’un point de vue personnel.

J’avoue, qu’un simple article ne peut en aucun cas remplacer un avis donné à une femme que j’ai rencontrée, dont j’ai un aperçu de la personnalité et de son apparence. Mais quelques règles de bases sont quasi immuables, et à la demande de Josy, il me fait plaisir de partager mon expérience dans le domaine sur son excellent blogue.

Il convient d’abord et avant tout de choisir un parfum en accord avec son type de peau et…. sa personnalité! Une jeune femme timide qui porterait une bombe épicée orientale comme Opium, d’Yves Saint Laurent dégagerait autour d’elle un « parfum » de malaise. Inversement, une femme extravertie et sûre d’elle portant Coco Mademoiselle de Chanel ou Miss Dior Chérie, de Dior briserait totalement l’image qu’elle projette naturellement. Il ne faut pas oublier qu’après le toucher, l’odorat est le sens le plus « primitif » et instinctuel. Et pourtant, très peu de gens en on conscience.

Il ne s’agit pas ici de faire une liste exhaustive des familles de parfums, mais de donner certaines grandes lignes qui permettront d’orienter votre choix de façon plus éclairée, la parfumerie étant un art beaucoup trop méconnu en Amérique du Nord.

La première règle avant de choisir un parfum est de l’essayer sur soi avant d’acheter. Cette règle est sacrée, et la contourner mène souvent à de mauvaises surprises. Les petits cartons c’est bien pour se faire une idée rapide, mais ce petit carton n’a pas la chimie de votre peau et vous y sentirez seulement les notes de tête, qui rappelons le ne sentirons que de 15-30 minutes sur votre peau avant que le parfum se développe, de façon très différente d’une personne à l’autre. Choisir un parfum sur un coup de cœur avec un « testeur » et un carton, c’est un coup de dés. Parfois on gagne, souvent on perd.

Seconde règle, si comme moi vous avez une peau acide, la chimie de votre corps jouera un grand rôle dans l’évolution des notes d’un parfum sur votre peau. Il faut dans ce cas, encore plus jouer de prudence, et ESSAYER avant d’acheter. Le parfum qui vous a séduit sur le coup pourra vous repousser après 2 heures sur votre peau. Il ne faut pas oublier que la durée de vie d’un parfum se divise en trois grandes phases :

Les notes de tête : ce sont les effluves accrocheuses qui se dégagent dès l’application du parfum. On considère souvent cette phase comme étant la « signature » du parfum, à tort malheureusement. La durée de vie de ces notes dépasse rarement 30 minutes avant que le parfum se développe sur votre peau.

Les notes de cœur : il s’agit de la vraie personnalité du parfum, celles qui vont être remarquées par la plupart des gens. C’est là qu’on peut constater si un parfum nous va bien ou non, et ces notes réagissent parfois très différemment selon la chimie corporelle de chaque femme. De là (et je n’insisterai jamais assez) l’importance d’essayer le parfum sur SOI!


Les notes de base : ce sont les fixatifs, la subtilité du parfum, son âme en quelque sorte. Elles sont les dernières à subsister, celles que votre amoureux sentira encore dans votre cou en se réveillant le matin. Elles peuvent rester présentes plusieurs heures.

Conseil #1, si vous avec une peau sèche ou acide (ou pire, les deux) utilisez une crème hydratante inodore sur les parties où le parfum doit être appliqué, et attendez 15 minutes avant d’appliquer le parfum. Les endroits stratégiques sont (contrairement à ce qu’on peut penser) le derrière des oreilles, le dedans des coudes, le sternum, entre les deux seins, et un peu sur les jugulaires. Ne faites pas l’erreur d’inonder le cou, l’important est un peu dans toutes les zones qui dégagent de la chaleur.

Et maintenant…. Quel parfum choisir?

Je vais ici décrire 3 grandes familles de parfums et 3 types de personnalité. Il convient de tenir compte des deux quand vient le temps de tester un parfum. Je vais ensuite recommander certains « coups sûrs » pour chacune des combinaisons famille/personnalité.

Les familles de parfums pour femme sont nombreuses, mais les trois principales sont les familles florale, orientale et fruitée.

Je classerais (très sommairement) les types de personnalité comme étant réservée, neutre et audacieuse.
Je sais que cette classification est très basique, mais il s’agit d’un guide général, pas d’une consultation
privée…

La famille florale : comme son nom l’indique, les parfums de cette famille vont souvent présenter des effluves de fleurs. Il ne faut pas se méprendre, plusieurs combinaisons sont possibles et florale ne signifie pas nécessairement parfum de « petite fille »…

Les notes de violette, de jasmin et le lys-de-mai entre autres, sont des notes féminines, « robustes », et un soupçon de rose va adoucir le tout et créer un parfum féminin, délicat, qui à coup sûr rendra une femme plus réservée un peu plus sexy. Rien pour envahir la pièce, mais tout pour intriguer…

Floraux recommandés : Chanel no 5 (Chanel), Éclat d’arpège (Lanvin), Amarige (Cacharel), Daisy (Marc Jacobs), Romance (Ralph Lauren), Tuberose Gardenia (Estée Lauder), Gucci Rush (Gucci), Champs Élysées (Guerlain), Coco Mademoiselle (Chanel), Miss Dior Chérie (Dior).

La famille fruitée est plus limitée et plus difficile à assumer. Amor Amor (Cacharel), Burberry Classic (Burberry), Gucci Pink (Gucci) m’apparaissent de bons choix, assez sûrs.

La famille orientale s’adresse d’avantage à la femme qui veut et désire projeter une aura de sex appeal…: Allure Sensuelle (Chanel), Dolce Vita (Dior), Shalimar (Guerlain, considéré par plusieurs, y compris moi, comme étant le plus grand parfum pour femme jamais construit), Opium (Yves Saint Laurent), Poison (Dior).

Ces parfums sont assez connus, mais peuvent servir de référence pour rechercher des fragrances semblables et plus rares, donc qui ne feront qu’augmenter votre unicité.

_________________________________

Erik m'a demandé de conclure cet article. J'aimerais tout simplement conclure cet article en disant qu'Erik Michaud a été un des premiers à croire en etreradieuse.com, alors qu'il était encore sous blogspot et que j'en étais à mes premiers maquillages, mes premières expériences sans cours d'esthétiques et aujourd'hui il suit toujours mon blog en me disant qu'il n'aime pas Cradle Of Filth, mais qu'il aime ma ligne éditorial de mon blog. Un gros merci (ÉNORME) Erik de nous partager ce savoir, je le dis toujours, tu aurais dû être maître parfumeur.

À bientôt


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-