Petite pause café, par un dimanche grisonnant...

by - août 22, 2010

Bonjour les filles,
Je prend une petite pause entre laver le parquet et ranger des boîtes... je reçois mes parents pour la première fois à souper depuis que je suis emménagée l'an dernier du sous-sol au rez-de-chaussé (le premier pour les copines de la France). Pour faire une histoire courte, nous habitons dans une maison bi-générationnelle, c'est-à-dire qui peut accueillir notre petite famille et nos parents. Lorsque j'ai emménagé avec chéri en 2008, nous vivions au sous-sol et sa tante au premier. La maison appartenais à sa tante et à sa mère... bref nous avons acheté les part de sa tante et la maison est en partie à nous. Et nous vivons très bien ensemble (le conte de fée). Lorsque j'habitais au sous-sol, mes parents venaient peut-être une fois par 3 mois... et ensuite et bien soit c'était moi qui était occupée, soit que c'était eux, soit qu'une catastrophe arrivait et finalement vendredi matin on a confirmé on se faisait un souper.Depuis un peu plus d'un an qu'il n'était pas venu souper chez moi et c'est aujourd'hui que ça se passe.

Sauf que nous sommes deux «traineux»... le ménage c'est secondaire... Alors bref, en attendant que chéri se lève de sa sieste et que le linge sèche termine son travail. Je prend une petite pause café, tout simplement pour le plaisir d'écrire entendre le doux ronrons de ma belle Marquise qui elle aussi fait la sieste et me dire que lorsque chéri sera à l'épicerie  je me mettrai de la musique entraînante pour égayer l'ambiance trop calme et sereine de cette journée.

Qu'est-ce que je ferais sans café? Sans cette arôme douce et parfumée aux chocolat et à la crème. Je m'imagine très mal vivre sans café. Ma relation avec mon amoureux est entièrement basé sur le café, ça nous réconforte et notre première soirée ensemble c'est déroulé autour d'un café, puis d'un autre et d'un autre jusqu'à 8h du matin où nous sommes endormie un à côté de l'autre, moi dans le creux de son épaule sans que rien ne se passe d'autres que de la tendresse. Cette pause café en ce moment est plus qu'apprécié. Ranger la cuisine, la salle à dîner, la salle de bain et le salon, le bureau peu rester un peu en désordre, c'est mon univers de travail, où je blog et que je fais des folies, donc ça s'excuse, mais le reste il fallait que je le range ou du moins que ça l'a l'air propre et bien rangé. Le café me donne tranquillement un regain d'énergie pour affronter ce qu'il me reste, chéri passera l'aspirateur et nettoiera ce qui reste. Je vais lui préparer son café un sucre deux lait comme à l'habitude, servie dans un bol, tandis que moi je met un peu plus de sucre et un peu plus de lait dans mon bol. Et nous n'avons plus de sucre, mais il reste toujours la cassonade, ce qui est moins calorique et meilleur pour la santé. Oh mince, j'ai trouvé tout ce que je faisais pour le souper, mais pas pour le dessert... Les gâteaux surgelés ou déjà préparé à l'épicerie ça peut dépanner, car bien que j'adore cuisiner, j'adore également passé du temps avec mes invités et ne pas rester devant les fourneaux alors qu'il y a de la visite. La beauté de la chose lorsqu'on se fait une bonne bouffe entre amis ou en famille c'est de pouvoir discuté et prendre du bon temps avec ses convives. C'est là l'art de la chose qui fait qu'on est bien et qui nous empêche de stresser.

Si je prend ma mère qui prépare tout à la dernière minute, elle te reçoit très bien, mais c'est immanquable, elle risque de s'engueuler avec mon père sur la cuisson des patates ou encore sur le fait qu'il l'aide peu. Je suis chanceuse, j'ai un homme qui me laisse faire dans la cuisine, mais qui m'offre son aide constamment et qui coupe les oignons et qui me traite aux petits oignons. Bien que je connaissais chéri depuis 2006, ce n'est qu'en 2008 autour d'un canard que notre relation à débuter. L'histoire est assez étrange, mais lorsqu'on dit qu'une femme est bonne à marier à cause de sa cuisine, dans mon cas c'est loin d'être un mythe ou une histoire de grand-mère. À l'époque j'avais 21 ans, je travaillais pour le père de Chéri (Claude) dans la maison d'éditions qui appartient depuis le décès de Claude à mon chéri et j'étais célibataire depuis plus de 6 mois dans ma vie (et ça m'a fait du bien). Claude et moi avions une relation très spéciale, une relation un peu comme père et fille et ce qui était normale, chéri est fils unique. On se taquinait tout le temps, nous allions manger de succulents repas dans les meilleurs restaurants et ce plus d'une fois semaine et le tout arrosé de bon vin et nous avions des discussions psychanalytique et philosophique voir sociologique ensemble. Un jour d'avril, Claude me défi un peu. En fait c'est moi qui lui ouvre la porte en disant que je savais cuisiner et que je ferais le meilleur canard qu'il n'avait jamais mangé. Alors il me met au défi de faire un canard. Parfait que je lui dit, tu l'auras lundi et je reste à coucher chez toi. Parfait me dit-il. Le dimanche avant le fameux souper, j'achète des poitrines de canard, pour être honnête et mon copain le sait, je ne sais pas du tout comment faire du canard, alors j'achètes trois grosses poitrines de canard, du vin blanc et un rouge, ainsi que des fruits frais. Je regarde les recettes et vlan, je mélange selon mon intuition. J'ai le piffe pour les recettes je peux vous le dire. Donc le lundi j'arrive chez Claude avec le canard déjà mariné il  ne reste qu'à le faire cuir. Il me demande s'il peut inviter son fils à souper car il est toujours seul et vit seul. Pas de problème que je lui dit. Donc après une journée exhaustive au travail je cuisine pour Claude (son entreprise était dans sa maison), je fais donc le fameux canard, des pommes de terres et des oignons caramélisés pour aller sur le canard. Le fils de Claude arrive, on jase un peu, il dit qu'il n'aime pas beaucoup le canard, sa mère et son père le fusille du regard et je fais comme si de rien était et je sers mon repas avec assurance comme si j'étais réellement sûre de mon coup. Tout le monde est sous le charme de ma recette et même Chéri qui en était pas certain. On boit un peu, Claude commence à déblatérer sa théorie de la pelle (et non de l'appelle) Chéri un peu ennuyé par le discours loufoque de son père me demande de l'accompagner pour aller regarder le hockey et la soirée se termina à 8h du matin dans les bras d'un de l'autre sans rien de sexuelle, juste deux amis qui dorment ensemble. Je me fais réveiller par mon cellulaire, car Claude me cherche, je suis supposée être chez lui depuis maintenant plus de 35 minutes et il ne voit pas mes souliers. J'arrive chez lui il m'accueille avec une bise et un énorme café et il me dit avec un fou rire: «Ouin on découche...» comme si j'étais sa propre fille et en même temps très content de savoir que j'ai passé la nuit avec son fils. Et depuis ce temps je suis avec chéri qui aime toujours mes plats, sauf ma pizza qu'il trouve trop bourrative. Ben quoi on ne peut pas être parfaite.

Bon je vous laisse,
Je termine mon café et je retourne faire du ménage avant que la visite arrive. Bonne journée, je vous reviens avec le jour 13 et 14 ensemble ce soir. Demain sera un autre jour et je vous réserve plein de surprise.

N'oubliez pas que de passer du temps avec les personnes qu'on aime c'est des moments sucre à la crème et que ça fait tellement du bien.

You May Also Like

4 commentaires

  1. Oh oui, il faut prendre soin des gens qu'on aime :)
    biz
    %Malicia
    http://laboiteamalices.wordpress.com/

    RépondreEffacer
  2. Étrange je m'en allais commenter sur ton blog :)
    Merci pour le commentaire, comme toujours, très apprécié :)
    Bise
    Josy -xxx-

    RépondreEffacer
  3. De rien ;)
    Merci beaucoup pour ton vote, je finirais ce concours sans l'humiliation de n'avoir reçu aucun vote lol ^^

    RépondreEffacer
  4. J'ai vu quelques votes pour toi déjà :) T'inquiètes pas je suis certaine que tu vas gagner :)
    Bise
    Josy -xxx-

    RépondreEffacer

L'article le plus populaire

Du café à l'apéro - Halte café apéro

Encouragez le blogue Etre Radieuse et affirmer vous.

Encouragez le blogue Etre Radieuse et affirmer vous.
Je suis Radieuse est une gamme de t-shirt au coût de 34$ imprimé à Montréal chez Art Of Where. La qualité est incomparable. Le t-shirt a été créé dans l'intention de rappeler aux femmes qu'elles sont radieuses. Le chandail est disponible en gris foncé ou rose pâle. Affirmez-vous: Je suis radieuse!
eN89UouT63fnz_7pJKEFdEVGYio

💖💖💖Suivez-moi sur Instagram💖💖💖

Publicités