#Girlboss sur #Netflix - Enfin une série qui montre les dessous de l'entrepreneuriat

Bonjour les radieux et les radieuses!
Il y a deux ans, j'ai lu le livre de Sophia Amoruso, la fondatrice de Nasty Gal qui s'intitule Girlboss. Dans ce livre, bien que Sophia Amoruso y explique comment elle est devenue une Girlboss, ni donne pas tant de détails. Elle explique plutôt comment devenir une Girlboss en y racontant quelques anecdotes. Pour ce qui est de la série de Netflix, attendez-vous à un retour au début des années 2000, le début de la vente en ligne, des références au forum, Myspace et plusieurs autres trucs du début de l'Internet dit social ou comme certain l'appelle web 2.0. Et étrangement, je m'y sentais réellement, car le début de ma vie d'adulte a pris place dans les mêmes années durant laquelle débute la série signée Netflix original. Il y a deux semaines j'ai passé au travers de la série en 48h.



J'ai été non seulement interpellée par les années durant laquelle la série débute, mais l'envers du décor de l'entrepreneuriat. Les gens pensent souvent que les entrepreneurs vivent dans un monde de licorne, rose bonbon et qui va toujours comme sur des roulettes. Malheureusement non! Parfois c'est gris et pas toujours super beau! Dans la série Girlboss, la réalité est loin d'être toujours rose... Oui bien entendu que c'est romancé, on s'entend que 2 ans voir presque 4 ans en quelques épisodes ne rendent  pas justice à tous les dessous du réel processus de devenir son propre patron et les campagnes de salissage sont presque gentilles.

ALERTE SPOILER! Attention, les prochaines lignes peuvent contenir des éléments de la série... et des détails que vous ne voulez pas savoir si vous n'avez pas encore vue la série!



Le tout commence en 2004, alors que Sophia est une jeune adulte de 23 ans, qui fait la fête, qui arrive en retard à son travail, qui a des difficultés financières et j'en passe. Tellement, qu'elle attendait sa prochaine paye pour faire le plein de sa voiture et elle est restée prise sur la route! Elle n'a pas d'assurance car elle n'a pas de boulot stable et clairement rien. Ni de comportement dit très adulte comme le mentionne son père. Plus la série avance, plus il arrive des éléments intéressants. Et ce sont des risques qui arrivent souvent lorsqu'on choisit d'être entrepreneur et de se lancer en affaire. Sans compter les amitiés brisés sur le passage. Malheureusement ce n'est pas rempli de licorne, il y a des obstacles, des défis, etc. Je crois que Sophia Amoruso et la série Girlboss en sont la preuve. Par contre, j'aurais aimé y voir plus de déboires, plus de drame plutôt qu'une comédie et montrer que c'était toujours facile de relever des défis et des obstacles. Parfois les solutions viennent plus vite que dans la réalité. C'est pas ça la magie de la télé? Plus sérieusement, c'est une bonne série, romancée, avec un brin d'humour et de drame. C'est léger et rafraîchissant.



Avez-vous Girlboss? ou lu? ou les deux? Bref donnez-moi vos opinions en commentaires!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Publicités

Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-