Faites-vous attention à vos jambes?


Bonjour les radieux et les radieuses!
Je ne sais pas si vous serez d’accord avec ce que je dirai, néanmoins nos jambes supporte toute la journée notre corps. Nous marchons sur nos pieds et nos jambes qui supportes notre poids, nous restons debout, encore une fois ce sont nos jambes qui nous supporte, la course, nos jambes… etc. Est-ce qu’on porte attention à nos jambes? Bah un soin des pieds une fois de temps en temps, mais jamais nous ne prenons vraiment le temps d’observer nos jambes. Nous prenons le temps chaque matin pourtant d’observer notre visage ou nos cheveux dans le miroir, nos ongles, néanmoins notre regard se rend rarement aux jambes et aux orteils.

Nous devrions tous nous pencher sur ces questions, surtout qu’on estime qu’une Québécoise sur six souffre d’une condition portant le nom d’insuffisance veineuse chronique (IVC), et que ce taux est parmi les plus élevés au pays[i] . L’IVC est une maladie chronique caractérisée par un problème de circulation du sang dans la partie inférieure des jambes. Plus précisément, le sang s’accumule dans le bas des jambes et cause une douleur, une enflure (œdème), une sensation de lourdeur et de fatigue, ainsi que des varices. Au fil du temps, l’accumulation de liquide dans les tissus du bas des jambes peut endommager davantage les veines et aggraver les symptômes[ii] .


Aimeriez-vous savoir si vos jambes sont en bonne santé? La Dre Johanne Blais, médecin de famille, vous propose un petit jeu-questionnaire vraiment intéressant afin de tester vos connaissances sur la santé des jambes :


Êtes-vous prêts?

VRAI ou FAUX :

1. Une mauvaise circulation dans les jambes cause seulement des pieds froids. 
Faux!
Il existe plusieurs symptômes indicateurs d’une mauvaise circulation dans les jambes, par exemple1
· sensation de douleur et de fatigue dans les jambes 
· sensation de lourdeur et jambes enflées (œdème) 
· tension 
· démangeaisons 
· varicosités et varices



2. Ma grand-mère me disait toujours que je ne devrais pas me croiser les jambes! 
Vrai!
Votre grand-mère avait raison! Croiser les jambes peut restreindre la circulation dans les jambes et augmenter la pression dans les veines des jambes. Mais nous croisons tous nos jambes! Il faut donc essayer de faire un effort conscient pour ne pas se croiser les jambes, ou du moins, pas pendant une période prolongée2.

3. Ce n’est pas ma faute si j’ai des varices; c’est héréditaire. 
Vrai et faux!
Les médecins estiment que 70 à 80 % de leurs patients ayant des varices présentent des antécédents familiaux de la maladie3. Si un seul parent est touché, le risque de varices est de 25 % chez les hommes et de 62 % chez les femmes, et ce risque grimpe à 90 % si les deux parents ont eu des varices4. Il existe toutefois d’autres causes de varices, comme les changements hormonaux (grossesse, ménopause, etc.), des troubles médicaux (diabète, hypertension, obésité), l’inactivité, de longues périodes passées en position debout ou assise1 , l’habitude de se croiser les jambes2, l’exposition à la chaleur et le tabagisme5 .

4. Je devrais m’inquiéter de mes varices. Ce n’est pas uniquement une question d’esthétique. 
Vrai!
Les varices peuvent également être un symptôme d’une condition portant le nom d’insuffisance veineuse chronique ou IVC. L’IVC est une maladie caractérisée par un problème de circulation du sang dans la partie inférieure des jambes; plus précisément, le sang s’accumule dans le bas des jambes et cause une douleur, une enflure (œdème), une sensation de lourdeur et de fatigue, ainsi que des varices. Au fil du temps, l’accumulation de liquide dans les tissus du bas des jambes peut endommager davantage les veines et aggraver les symptômes1 .

5. L’insuffisance veineuse chronique (IVC) touche les personnes de tous les âges
Vrai et faux! 
L’une des principales causes d’IVC est l’âge1. Les problèmes peuvent se manifester avant, mais s’aggravent souvent au fil du temps1. On estime que l’IVC touche la moitié de tous les adultes6  et qu’une Québécoise sur six en souffre – soit un taux parmi les plus élevés au pays7. Plusieurs autres facteurs peuvent causer l’IVC, y compris1  :

 · Sexe : Les femmes sont plus souvent touchées par l’IVC en raison de la grossesse (changements hormonaux, pression causée par le fœtus) et la contraception hormonale. En effet, les femmes sont 2 à 3 fois plus susceptibles de souffrir d’IVC que les hommes8 .
· Mode de vie : Des problèmes peuvent se manifester après de longues périodes passées en position assise ou debout, en raison d’un manque d’exercice, par le fait de soulever des objets lourds, par l’exposition à la chaleur, le port de vêtements serrés et de chaussures à talons hauts. 
· Excès de poids et mauvaise alimentation : L’excès de poids et de mauvaises habitudes alimentaires sont souvent associés à des problèmes de constipation, lesquels peuvent augmenter la pression sur les veines.
· Troubles médicaux : Des maladies comme le diabète et l’hypertension peuvent aussi avoir un effet sur la circulation sanguine.



6. Il n’y a rien à faire pour soulager les symptômes de l’IVC. 
Faux!
La prise en charge traditionnelle des symptômes de l’IVC consiste à utiliser des bas de compression, adopter des changements du mode de vie ou même procéder à une intervention chirurgicale9  . Mais heureusement il existe maintenant un produit à base de plantes médicinales, comme AntistaxMC, qui permet d’obtenir un soulagement symptomatique en moins de six semaines10. Puisque l’IVC est une maladie chronique, un traitement de longue durée est souvent nécessaire11 . Il existe plusieurs moyens de traiter l’IVC, mais avant d’avoir recours à ces options, il est recommandé de faire quelques recherches et de consulter un professionnel de la santé. Pour plus d’information sur l’IVC et/ou AntistaxMC, visitez le site Antistax.ca.

À partir de maintenant, regardez vos jambes, il est très probable qu’elles vous parlent plus que vous ne voulez le croire. Mes conseils : offrez-vous un soin des jambes ainsi qu’un bon massage pour calmer les jambes lourdes à la fin de la journée. Dormir les jambes surélevées peut également aider à une meilleure circulation sanguine. Enfin, avoir une bonne hygiène de vie permet d’avoir une meilleure santé de ses jambes et de ses vaisseaux sanguins, alors mangez bien et bougez. 

·         Gymnastique des jambes
·         Exercice aquatique
·         Massage dans l’eau
·         Durant la marche
·         En position assise


Oh et n’oubliez pas que les , les feuilles de vignes rouges d’Antistax pourraient vous être d’une aide précieuse!












[i] Leg Vein Sufferers by region - Canada. Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée. 2015
[ii] Site Web canadien d’Antistax. Qu’est-ce que l’IVC? http://www.antistax.ca/en/leg-conditions/what-is-CVI.html (Consulté le 30 décembre 2015).

Références 

1 Site Web canadien d’Antistax. Qu’est-ce que l’IVC? http://www.antistax.ca/en/leg-conditions/what-isCVI.html (Consulté le 30 décembre 2015). 

2 Site Web canadien d’Antistax. Bonne posture. http://www.antistax.ca/en/leg-health-care/goodposture.html (Consulté le 30 décembre 2015). 

3 Boisseau, M. Chronic venous disease and the genetic influence. Phlebology. 2014, 21(2): 100-111. 


5 Johns Hopkins University. Varicose Veins. http://www.hopkinsmedicine.org/healthlibrary/conditions/cardiovascular_diseases/varicose_veins_85,P08259/ (Consulté le 22 janvier 2016). 


7 Leg Vein Sufferers by region - Canada. Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée. 2015. 

8 MediResource Inc. Varicose Veins. Canada.com http://bodyandhealth.canada.com/channel_condition_info_details.asp?disease_id=216&channel_id=2062&relation_id=74779. (Consulté le 22 janvier 2016). 

9 Clevenland Clinic. Chronic Venous Insufficiency (CVI). http://my.clevelandclinic.org/services/heart/disorders/hvi_chronic_venous_insufficiency (Consulté le 12 janvier 2016). 

10 Kiesewetter, H. et al. Efficacy of orally administered extract of red vine leaf AS 195 (folia vitis viniferae) in chronic venous insufficiency (stages I-II). A randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Arzneimittelforschung 2000; 50(2): 109-117. 

11 Eberhardt, RT et al. Contemporary Reviews in Cardiovascular Medicine: Chronic Venous Insufficiency. Circulation 2005; 111: 2398-2409.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Publicités

Josianne Brousseau /etreradieuse.com. Présenté par Blogger.

INSTAGRAM FEED

@etreradieuse

Publicités

-